Biographie

/in english here/

Clarence Etienne - façace Ecole rue BlancheIssue de L’ENSATT (« École de la rue Blanche »), Clarence Etienne exerce dans plusieurs domaines durant son parcours dans le spectacle.

Scénographie, décors, accessoires et maquettes pour le théâtre. Design en évènementiel, décors et costumes pour le cirque. Chef déco dans le dessin animé, décors traditionnels et recherches- développement sur Photoshop, enseignement à l’école des Gobelins au passage, conception de projets …

Pendant ce temps,  elle cultive et réalise son obsession pour l’érotisme et la sexualité à travers des productions graphiques qui restent son fil rouge parallèle. Activité en dilettante, qui l’amène à travailler avec Franck Spengler pour le « Dictionnaire des Fantasmes et des perversions » en 1997. (Illustrations ici)

Clarence Etienne - Brenda Love - dictionnaire fantasmes et perversions

Mais l’aspect « pro » se révélant davantage un frein, et l’érotisme au féminin lui apparaissant plus comme une lutte qu’un plaisir, elle recentre ses lubriques préoccupations vers le domaine privé.

Clarence Etienne-fétichisme-poupées psycho-aquarelles

Expositions récentes:

2013 et 2014 : Aquarelles fétichistes au Viaduc des Arts, Paris 12e, avec le 100ecs et « Les mondes de Domination »

2016 « D’Eux, exposition collective charnelle » au Yono, Paris 1er, avec les Ygreks

Depuis 2015 : collaborations avec le photographe Laurent Benaïm pour les shootings scénarisés.Clarence Etienne - shooting Laurent Benaïm - Making of

Clarence croque tout ce qui bouge autour d’elle, boulimique du croquis, de jets de graphite amusés ou tableaux plus aboutis, qui ponctuent le fil de ses rencontres.